Les clés pour comprendre l’horticulture et devenir horticulteur

horticulteur, Les clés pour comprendre l’horticulture et devenir horticulteur

L’horticulture est un secteur qui a le vent en poupe, les particuliers comme les collectivités sont en quête de nature, et les métiers de la nature et des plantes sont essentiels pour la régénération de la planète. Véritable filière caméléon, elle regroupe en réalité plusieurs fonctions, du maraîcher au pépiniériste, du fleuriste à l’arboriculteur. Alors connaissez-vous les différents métiers de l’horticulture ? Quelles peuvent être les activités d’un horticulteur ? Et surtout : comment savoir si c’est fait pour vous ?

Qu’est-ce que l’horticulture ?

L’horticulture est une filière agricole liée au développement et à l’exploitation des végétaux : plantes et fleurs, fruits et légumes, arbres et arbustes, entre autres. Comme l’agriculture, elle permet de nourrir, mais elle sert aussi à embellir.

L’horticulture regroupe 7 activités de spécialisation qui peuvent être exercées indépendamment ou liées entre elles :

  • le maraîchage (culture des fruits, légumes et aromatiques comestibles) ;
  • la floriculture (culture des fleurs) ;
  • l’arboriculture fruitière – spécialité arboricole et exploitation d’arbres fruitiers (à noyaux, à pépins, à amandes, ou arbustes fruitiers comme les framboisiers ou les groseillers) ;
  • la pépinière (culture et multiplication d’arbres, arbustes ou vivaces, sur des parcelles ou des champs dédiés) ;
  • l’horticulture ornementale (ensemble des activités liées aux végétaux destinés à la décoration) ;
  • la serriculture, ou culture sous serre (concerne toutes les activités précitées, pour produire plus longtemps grâce à des températures et à une hygrométrie contrôlées) ;
  • le paysagisme (architecture et entretien des jardins et espaces verts).

Vous faites partie des citadins qui hésitent à déménager au vert ? Sachez que l’horticulture peut s’exercer indifféremment en ville, en zones périurbaines ou en zones rurales. C’est donc une formidable profession, car elle est personnalisable en fonction des compétences, des ressources et des envies de chaque horticulteur.

Pour être au plus proche de la nature et dans une démarche d’écopreneuriat, celui-ci peut même choisir d’exercer son activité en permaculture.

Il peut ainsi tirer le meilleur de ses parcelles tout en préservant son écosystème et l’environnement.

Si la journée-type d’un horticulteur est très dépendante de son activité de prédilection, on peut tout de même répertorier des qualités communes : un grand sens de l’observation (et de la patience), des qualités de bricoleur, une bonne forme physique et un attrait pour la recherche et les techniques de culture. 

Les différentes activités de l’horticulteur

horticulteur, Les clés pour comprendre l’horticulture et devenir horticulteur

Un horticulteur est avant tout un expert dans la croissance et la reproduction des végétaux mais il peut avoir des rôles bien différents !

Vous pouvez découvrir quelques exemples d’activités horticoles créées par des écopreneurs dans nos témoignages d’horticulteurs.

En attendant, voici une liste des principales fonctions en horticulture : 

Culture de plants et végétaux

C’est l’activité principale de l’horticulteur non-paysagiste. Le professionnel des plantes va passer beaucoup de temps en extérieur auprès des végétaux qu’il exploite, à les cultiver, les observer, et adapter ses techniques. Sa journée sera ensuite déterminée en grande partie par l’état de ses cultures : entretien général, semis, boutures, récolte, entretien des installations… 

Production de plants

S’il est intéressé par la recherche et l’expérimentation, un horticulteur peut produire ses propres plants.

Nombreuses sont les techniques pour les horticulteurs qui souhaitent se lancer dans la production de végétaux :

  • le semis et la germination pour le développement de plantes ;
  • le bouturage, la greffe et le marcottage pour la reproduction et la multiplication ;
  • la fertilisation organique ou minérale et l’amendement pour l’amélioration des sols de cultures ;
  • l’hybridation pour la création de nouvelles espèces…

Il peut ensuite en assurer la culture, ou les revendre à des pépiniéristes-éleveurs en direct auprès de particuliers.

Exploitation commerciale des végétaux

Bien souvent, l’horticulteur sera amené à vendre ses produits (ses plants dans le cas d’un producteur, ses fruits, légumes, fleurs ou arbres dans le cas d’éleveurs).

Il peut alors choisir entre plusieurs modes de commercialisation :

  • en vente directe auprès de particuliers ou de professionnels, soit sur son site de culture, soit en livraison, soit sur des marchés par exemple ;
  • en circuit court (AMAP, points de vente collectifs, petits commerçants locaux) ;
  • en circuit long, via des intermédiaires (grandes et moyennes surfaces, grossistes…).

Conseil en aménagement paysager ou de parcelles

L’horticulteur paysagiste peut concevoir et développer le paysage d’un site spécifique : jardin public ou de particuliers, terrain d’entreprise ou dans des collectivités… Il travaillera en fonction de divers critères : exposition du terrain, climat, qualité de la terre, association de plantes compagnes, faune et flore, et bien sûr association de couleurs.

Même sans s’établir en tant que paysagiste, un horticulteur expérimenté pourra conseiller ses clients en fonction de leurs problématiques :

  • l’irrigation de sols ;
  • la maximisation de leurs cultures (pour les agriculteurs par exemple) ;
  • les associations de végétaux pour embellir un jardin ou un espace vert ;
  • la lutte naturelle contre les insectes nuisibles… 

Formation auprès de particuliers, d’élèves horticulteurs ou de professionnels

Un horticulteur avec de l’expérience peut travailler dans le secteur de l’éducation et de la formation.

Il peut ainsi devenir professeur dans des centres de formations agréés, ou bien développer ses propres formations pour ses futurs clients, qu’ils soient des particuliers qui souhaitent faire de l’horticulture en loisir, des étudiants en horticulture, et même des horticulteurs déjà établis qui chercheraient à se spécialiser !

Les possibilités sont multiples.

Les formations et diplômes pour devenir horticulteur indépendant

horticulteur, Les clés pour comprendre l’horticulture et devenir horticulteur

Bien qu’un diplôme ne soit pas exigé pour s’établir comme horticulteur, une formation vous fera gagner énormément de temps.

Il existe de nombreuses formations reconnues par l’État et accessibles à différents niveaux (du CAP au bac +3). Compte-tenu des différentes activités en horticulture, les diplômes sont aussi très variés. 

Vous pouvez également choisir de vous spécialiser auprès d’un professionnel ou vous spécialiser dans un type de culture, comme la permaculture : vous pourrez ainsi exploiter des parcelles tout en préservant la biodiversité et en augmentant leur rendement.

Le site Permaculture Design propose notamment des formations en ligne.

Quel que soit votre choix, faites en sorte de bénéficier d’une formation à la gestion d’entreprise ou à l’entrepreneuriat.

Mettez toutes les chances de votre côté avec un tel programme qui vous sera d’une grande aide pour démystifier certains aspects de la gestion et vous donner des clés pour être plus efficace au quotidien. Cela vous permettra de vous concentrer sur votre cœur de métier.

Comment débuter son activité d’horticulteur indépendant ?

Vous avez décidé de devenir votre propre patron ? Bravo ! Il ne vous reste plus qu’à trouver une parcelle pour vous accueillir.

Vous pouvez faire le tour des agriculteurs de votre région, certains ont des terres inexploitées qu’ils pourront vous prêter ou vous louer à moindres frais.

Vous pouvez aussi vous rapprocher d’une coopérative : celle-ci pourrait héberger votre jeune entreprise et mettre à votre disposition des locaux et un bout de terrain.

Il faudra faire preuve de patience en fonction de votre activité de prédilection : si les premiers fruits et légumes peuvent être récoltés en quelques mois, les arbres et arbustes nécessitent en revanche 2 à 3 ans pour être commercialisés.

Dans ce cas, vous pouvez conserver un emploi à temps partiel ou développer une activité en parallèle le temps des premières récoltes.

Enfin, il est important de vous faire accompagner au démarrage par des professionnels de l’horticulture ou par des entrepreneurs dans la même mouvance que vous. Vous pourrez ainsi vous concentrer sur l’essentiel et bénéficier de conseils pour gérer au mieux votre jeune entreprise.

La communauté Ecopreneur a notamment été crée pour ça !

Grâce à notre programme de formation en écopreneuriat, vous serez guidé pas-à-pas dans la gestion de votre activité, du business plan à la gestion et à la communication, pour être performant plus rapidement et limiter le temps passé sur l’administratif. Nos 600 écopreneurs ont fait ce choix : ils constituent aujourd’hui un groupe d’entrepreneurs alignés sur les mêmes valeurs durables, responsables, écologiques et éthiques, et qui s’entraident sur leurs problématiques du quotidien.

Vous aussi, vous voulez exercer une activité impactante pour la planète et qui a du sens ?

Il y a fort à parier que l’horticulture est faite pour vous ! Il existe probablement autant d’horticulteurs que de types d’horticultures : de nombreux métiers et spécialisations, des activités dérivées… À vous de créer le rôle qui vous conviendra le mieux, en fonction de vos affinités. La formation Ecopreneur vous accompagne dans votre reconversion professionnelle mais surtout dans la recherche de votre niche écologique. Que vous soyez en manque d’idées ou au contraire que vous en ayez trop, la formation en entrepreneuriat écologique et éthique vous permet de faire le point sur votre vie professionnelle et votre avenir. Alors si vous cherchez de l’inspiration, lisez les interviews de 2 de nos écopreneurs qui ont sauté le pas et lancez-vous !

Vous avez déjà un projet en tête ? Qu’est-ce que vous attendez ? Si vous voulez rapidement maîtriser tous les aspects de la création et du développement d’une activité ou entreprise rentable, et ce avec une approche éthique et écologique, rejoignez notre programme de formation à l’entreprenariat écologique Ecopreneur. Notre accompagnement vous aidera à vous consacrer à votre cœur de métier en toute sérénité. 

Ou venez assister à notre webconférence gratuite sur l’entrepreneuriat écologique et découvrez comment vous pouvez, vous aussi, aider la planète tout en créant votre job.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.