Le Slow Marketing ou L’art de (se) vendre autrement

Slow marketing, Le Slow Marketing ou L’art de (se) vendre autrement

 

Aujourd’hui Ecopreneur est fier de donner la parole à Maïna Vivier, écopreneuse de notre toute première promotion. Maïna va vous parler de Slow Marketing et vous aider à découvrir une approche totalement différente de notre relation à la vente. Alors bonne lecture !

Article invité : Le Slow Marketing ou L’art de (se) vendre autrement

Vous avez bien lu.

Le titre de cet article associe les mots « slow » et « marketing ». 

D’ordinaire, le marketing est plutôt perçu comme un ensemble de techniques de vente, visant à inciter un·e client·e à acheter un produit ou un service. Avec la dose de pression, et la crainte d’être manipulé·e, qui vont avec. 

Alors que vient faire le « slow » dans tout ça ? Est-ce que ça veut dire qu’on fait la même chose, mais de façon plus lente ?

Il y a effectivement une histoire de tempo différent dans le slow marketing… mais c’est surtout une approche totalement différente de notre relation à la vente. Et franchement, elle est passionnante à vivre et à faire vivre !

 

QUI SUIS-JE DONC POUR CLAMER ÇA HAUT ET FORT ?

Slow marketing, Le Slow Marketing ou L’art de (se) vendre autrementMon petit nom, c’est Maïna Vivier. Je suis Ecopreneure et Coach en slow marketing. 

J’aide les femmes solopreneurs à se lancer dans la création d’une activité à leur image, épanouissante et impactante, grâce au slow marketing.

 

ALORS C’EST QUOI AU JUSTE LE SLOW MARKETING ?

Quand on lance une activité d’écopreneur·e, on peut avoir la plus fa-bu-leuse des idées… il y a un moment où il va falloir la vendre. 

Eh oui. On n’a pas trouvé mieux encore pour développer une activité pérenne 🙂

Faire le choix du slow marketing, c’est décider de vendre de façon douce, raisonnée et respectueuse. On privilégie une approche éthique, et profondément humaine, de la relation à ses client·e·s. 

L’intuition, l’expression des émotions et des ressentis y ont toute leur place. C’est une façon de vendre qui permet de donner du sens à toutes les actions qu’on entreprend pour développer son activité. 

Et tout ça fait émerger un alignement puissant entre son projet, ses valeurs et les liens qu’on souhaite tisser avec le monde (et ses client·e·s;). 

 

ET CONCRÈTEMENT, ÇA CONSISTE EN QUOI DE DÉVELOPPER SON ACTIVITÉ GRÂCE AU SLOW MARKETING ?

Vous vous souvenez de cette histoire de tempo ? C’est là qu’elle intervient : l’une des clefs du slow marketing est de prendre le temps de créer des fondations solides pour que son entreprise devienne pérenne et résiliante.

Pour faire ça, on avance par étape, à son rythme, en étant à l’écoute de son besoin de réflexion et de prise de recul, pour pouvoir créer quelque chose qui ait du sens.

 

> 1ère étape : mettre en lumière sa singularité.

Slow marketing, Le Slow Marketing ou L’art de (se) vendre autrementC’est l’étape qui fait TOUTE la différence. Pourquoi ? 

Parce qu’elle permet de donner un cap à son entreprise, en affinant la vision qu’on a du monde et la façon dont on veut y contribuer avec son activité. 

Elle permet aussi de mettre en exergue nos valeurs, nos convictions, d’affirmer ce qu’on porte, de prendre position. Tout cela amène à formuler sa raison d’être, son « why », ou son ikigaï… en avoir conscience va nous guider, nous donner de l’énergie, et faire en sorte qu’on se sente alignée à 100%.

Identifier et apprivoiser sa singularité est un atout clef pour se différencier. 

Comme chacun·e est unique, si on arrive à communiquer avec sa façon de faire et d’être, il se passe quelque chose d’étonnant : on observe qu’il devient possible d’inspirer les personnes avec lesquelles on a envie de travailler. 

 

> 2ème étape : explorer son marché pour mieux le comprendre et choisir ses client·e·s

Slow marketing, Le Slow Marketing ou L’art de (se) vendre autrementAvec minutie, et en convoquant notre âme d’enquêteur·rice, on définit les contours et les détails de notre « client·e idéal·e ». 

On apprend à le/la connaître en allant à sa rencontre, en échangeant avec lui/elle, en écoutant attentivement ses besoins, ce qu’il/elle traverse, cherche comme solutions. 

Puis en se connectant à notre zone d’expertise ou de talent, on se met à concevoir des offres qui pourront répondre à ses problématiques.On est bien dans l’idée de proposer une solution conçue pour répondre à un besoin réel.

 

> 3ème étape : concevoir une offre « magnétique »

Slow marketing, Le Slow Marketing ou L’art de (se) vendre autrementEt quand je dis magnétique, je parle d’une offre qui nous fait vibrer, nous, en premier lieu. Qu’on sort de nos tripes. Qui nourrit notre raison d’être. Qui nous donne l’envie profonde de mobiliser toute notre énergie à résoudre les problématiques de nos client·e·s.

Ici, c’est la sincérité de son projet qui fait toute la différence.

L’idée est d’avoir à cœur de proposer son offre, tout en l’adaptant aux besoins des personnes avec lesquelles on désire travailler. 

Sans vouloir passer pour une joyeuse allumée, à ce moment du projet, je peux vous dire que ça devient presque vibratoire. On entre en résonance avec ses client·e·s, qui se sentent compris·e·s.

Nul besoin de forcer quoique ce soit. C’est davantage une histoire d’écoute, de curiosité et de rencontre.

 

> 4ème étape : être attentif·ve à communiquer avec justesse

Slow marketing, Le Slow Marketing ou L’art de (se) vendre autrementOn arrive ici à la partie visible de l’iceberg. Il s’agit de trouver les bons mots.

Ceux qui reflèteront le plus profond de ce qu’on est, et de ce qu’on veut proposer à ses client·e·s.

C’est une étape qui donne à voir et entendre le sens qu’on veut mettre dans son activité. Et c’est là que je choisis de donner toute sa place à la poésie, et aux histoires qui racontent la douceur de la relation à l’autre. 

Même quand cet·te autre est un·e client·e. 

J’affirme même que le marketing peut être poétique. On peut prendre le pli de communiquer, non pas pour vendre, mais pour inspirer, faire réfléchir, embarquer, donner envie à son/sa client·e idéal·e d’être en lien avec nous.

Et tout ça en étant soi-même. Sans chichi, ni froufrou.

C’est comme ça qu’on vend le mieux. Quand on en n’a pas l’impression.

Quand on communique avec justesse et qu’on est dans l’intention de proposer des solutions pour aider ses client·e·s.

 

EST-CE QUE LE SLOW MARKETING EST FAIT POUR VOUS ?

Good question.

Si vous avez lu cet article jusqu’ici, je prends le pari que oui ;).

Le slow marketing est à mon sens la solution pour développer son entreprise, sans se perdre dans une approche commerciale « classique » qui ne nous parle pas.

C’est sans conteste une façon plus authentique d’incarner ses valeurs, tout en vivant de son activité. 

 

QU’EST-CE QUE ÇA APPORTE DE + QUE LE MARKETING « CLASSIQUE » ?

Développer son activité avec slow marketing permet de se sentir aligné·e et ancré·e dans son projet.

C’est une approche puissante pour se démarquer et capter l’attention de ses client·e·s idéaux·les.  

C’est une façon de travailler qui permet d’avoir les idées claires sur les actions à mener et de voir loin, tout en prenant le temps de passer les étapes les unes après les autres.

Parce que nos fondations sont solides, on peut faire face à une tempête. Bien sûr, qu’on aurait sans doute quelques branches abîmées. Mais les racines profondes et ancrées dans le sol nous permettent de résister aux petits et grands coups de vent. 

Ici, maintenant, et demain aussi.

 

PARTEZ EXPLORER LA GALAXIE DU SLOW MARKETING !

Slow marketing, Le Slow Marketing ou L’art de (se) vendre autrementSi tout ça résonne en vous, surtout sentez-vous libre d’aller voir de plus près à quoi ça ressemble.

Pour les amateur·rice·s d’outils, j’ai conçu une road map, qui explique les 9 étapes clés pour créer et vendre en ligne une offre à son image, en étant 100% alignée.

Elle est offerte à toutes celles et ceux qui désirent voir à quoi ressemble une approche slow marketing.

Pour la télécharger, c’est par ici.

Pour les passionné·e·s de rencontre, avec Fred Salvetti – un autre écopreneur – on organise nos toutes premières « Journées Inspirantes » : 3 jours pour aller à la rencontre de la puissance de sa singularité, se sentir unique, et trouver les ressources pour écrire la suite de son histoire d’entrepreneure. C’est en juin. Dans un p’tit coin de Montagne plein de chaleur et de poésie.

Et pour s’y inscrire, c’est par ici.

 

Prochaines étapes ?

Ensemble on va plus loin ! C’est bien ce que nous a montré Maïna en rejoignant les écopreneurs. Frédéric et Maïna se sont rencontrés lors de la formation et forment maintenant un magnifique binôme. Si vous souhaitez, vous aussi, changer votre vie mais surtout faire parti d’une magnifique communauté, venez rejoindre les écopreneurs ! Grâce à l’accompagnement à l’éco-entrepreneuriat Ecopreneur, vous bénéficierez de l’expérience d’entrepreneurs à succès qui vous feront gagner un temps précieux dans votre lancement. Vous profiterez en plus de l’émulation intellectuelle et des retours d’expériences de centaines d’écopreneurs grâce à la communauté. Vous voulez vous assurer que cela boostera votre projet ? Inscrivez-vous à notre webinaire gratuit, on y répond à toutes vos questions ! Que cela soit les écopreneurs ou une autre communauté, ne restez pas seul. Ensemble on va plus loin (et même plus vite) ! 

 

8 Responses

  1. vallet dit :

    Maïna, j’ai adoré te lire!!!! 😉 Jeune entrepreneuse de 60 ans, hihi, mais oui (depuis avril 2022), ça n’est pas un produit que j’ai à vendre mais un service (secrétaire indépendante). Pas facile, les débuts. Pas de mission pour l’instant. J’ai envie de me gérer avec douceur dans cette entreprise, c’est pourquoi ta manière de voir les choses m’enthousiasme. Mettre en lumière ma singularité? that is the question, the essential question!!! Réponse : je ne sais pas encore… Merci d’avoir partagé ton approche : excellent! Ghislaine

    • Maïna dit :

      Merciiii Ghislaine pour ton super retour , J’ai moi aussi adoré te lire !
      Mettre en lumière sa singularité est un chemin plus ou moins long … et tellement passionnant à vivre ! Si tu as envie de commencer à aller à la rencontre de ta singularité .. les journées Inspirantes devraient t’inspirer 😉
      ça se passe les 18,19 & 20 juin… le lien est à la fin de l’article .
      Je serai ravie d’échanger à ce sujet ou sur ton projet de jeune entrepreneure avec toi

  2. Aumaitre dit :

    Belle résonance de votre vision du monde et la mienne avec l envie de partager les balbutiements de mon projet pour mettre en valeur mon savoir être et passer au savoir-faire dans le développement concret de ce projet et passer ses peurs

  3. Pascaline dit :

    Merci Maïna pour cet article clair et concret
    je bosse dans le marketing web pur et dur (encore que ce soit assez fun) et l’idée du slow marketing me séduit vraiment. Je ne sais pas si je pourrais l’appliquer pour mon patron, mais j’espère bien l’appliquer pour mon entreprise en cours de germination.

    • Maïna dit :

      Extra Pascaline ! merci pour ton super retour. Le Slow marketing est pour moi une source d’épanouissement profond … Etre soi pour entreprendre , et communiquer avec justesse sans avoir la sensation de vendre son âme … c’est quand même juste magique !

      Si tu as envie d’un autre regard pour faire pousser cette petite graine , ton entreprise en cours de germination ;-), je serais ravie d’échanger au sujet du terreau pour lui permettre de prendre racine.
      au plaisir de te lire
      Maïna

  4. Marc-André (du Québec) dit :

    Excellent article ma chère. J’achète le principe. J’ai déjà réalisé les 3 premières étapes, j’en suis rendu à la délicate étape d’exprimer justement et judicieusement ce qui me fait vibrer!
    Ton article est un beau canevas de réflexion pour moi. Je vais poursuivre ma route avec ton roadmap comme outil.
    Au plaisir d’échanger un jour qui sait!

    • Maïna dit :

      Merci pour ton retour Marc-André ! J’ai hâte de te lire , fais moi signe quand tu publie un article , un post , ton à propos ou autres petits bouts d’histoire que tu aurais envie de partager …. et au plaisir d’échanger avec toi .
      Bon vent à toi et à très vite dans un futur slow billet ..

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.