Comment devenir producteur de plantes médicinales : interview d’Aline Foubert

producteur de plantes médicinales, Comment devenir producteur de plantes médicinales : interview d’Aline Foubert

La phytothérapie et l’utilisation des plantes en remèdes naturels ont longtemps été mises de côté en France au profit de l’industrie pharmaceutique. Pour autant cette science ne s’est pas perdue et inspire de plus en plus d’entrepreneurs dans leur démarche de reconnexion à la nature. Dans une quête de métier durable et écologique, remettre les mains dans la terre fait du sens. Nous avons donné la parole à Aline, créatrice de Madame Pâquerette et écopreneuse accomplie qui nous en dit plus sur comment devenir producteur de plantes médicinales. Découvrez son parcours et son entreprise écologique agricole !

Qu’est-ce qu’un producteur de plantes médicinales ?

producteur de plantes médicinales, Comment devenir producteur de plantes médicinales : interview d’Aline Foubert

Après 6 ans de doctorat en sciences de l’environnement au Québec, Aline est devenue productrice de plantes médicinales. Motivée par l’envie de donner accès aux bénéfices du soin par les plantes, elle a créé son entreprise Madame Pâquerette en 2019.

Une envie de mettre les mains dans la terre

En 2021 le secteur des plantes à parfum, aromatiques et médicinales couvre moins de 1% de la surface agricole française. Bien que petite, cette surface connaît une croissance exponentielle depuis quelques années. Les plantes aromatiques servant essentiellement de condiments et les plantes médicinales à usage thérapeutique bénéficient d’un retour progressif sur le devant de la scène.

Son doctorat l’ayant sensibilisée à la puissance et à la fragilité de la nature, c’est naturellement qu’Aline a eu envie d’exercer un métier qui a du sens pour elle et pour les autres. Un métier où l’on met les mains dans la terre et où l’on est profondément connecté à la nature.

Après le constat simple que la phytothérapie est très peu développée en France en comparaison au Québec, Aline a trouvé sa niche. Elle a ainsi allié son ambition professionnelle à son projet de vie.

Apprendre la permaculture et la culture des plantes médicinales

producteur de plantes médicinales, Comment devenir producteur de plantes médicinales : interview d’Aline FoubertCultiver des plantes médicinales c’est bien, mais les cultiver dans le respect de l’environnement c’est mieux. C’est ce qui anime Aline depuis le début de son aventure et ce qui l’a fait découvrir les principes de la permaculture. 

Elle travaille en harmonie avec la nature tout en préservant la biodiversité. En s’inspirant de la permaculture et de la biodynamie, toutes ses plantes sont cultivées à la main. De la conception des jardins au calendrier de culture, tout est également pensé dans le respect de la terre et des sols.

Aline donne beaucoup d’attention à ses plantes, mais pas que. Elle travaille activement en partenariat avec des acteurs locaux partageant les mêmes valeurs. De cette façon, Madame Pâquerette est non seulement une entreprise qui protège la planète mais aussi les hommes.

Des remèdes naturels connectés aux saisons

Aline a étudié la phytothérapie et les bienfaits des plantes afin de créer des box saisonnières. Elle aide à se reconnecter à la saison dans laquelle on se trouve ou à passer d’une saison à l’autre en explorant les propriétés des plantes aromatiques et médicinales de saison.

Plus que de simples remèdes naturels, à travers ses box Aline véhicule ses valeurs écologiques. En effet, pour devenir producteur de plantes médicinales, il faut manifester un certain respect de l’environnement et une attirance pour l’artisanat. Un producteur engagé cultive les plantes en permaculture et/ou en agriculture biologique et prend le temps de les transformer à la main et avec soin.

Au-delà de la production, l’éventail des possibilités de transformations est très large : remèdes, tisanes, baumes, sirops, vinaigres aux plantes, huiles de massage, sels végétaux, bâtons de fumigation, etc. C’est un métier laissant toute sa place à la créativité : seule votre imagination est votre limite.

Une reconversion professionnelle après un doctorat

producteur de plantes médicinales, Comment devenir producteur de plantes médicinales : interview d’Aline FoubertIl y a-t-il une formation pour cultiver les plantes médicinales ? Comment devenir producteur de plantes aromatiques et médicinales ? Comment se reconvertir après de longues études ?

Autant de questions qu’Aline a dû se poser après ses 6 ans de doctorat.

Son doctorat en sciences de l’environnement l’a fortement aidée dans sa création d’entreprise puisqu’elle avait déjà mené un projet de A à Z en étant sur plusieurs fronts. Ses connaissances des écosystèmes l’ont aussi soutenue durant son projet.

Pour autant, passer de doctorante à paysanne nécessite une certaine adaptation. Aline a dû apprendre la permaculture, expérimenter au jardin, faire des erreurs et recommencer. C’est d’ailleurs une démarche permanente dans ce métier.

Si vous n’avez pas un doctorat dans le même domaine qu’Aline, cela reste un métier accessible par d’autres chemins. On peut par exemple suivre une formation sur les plantes à parfum, aromatiques et médicinales (PPAM) en 1 an via une filière agricole. On obtient alors un certificat spécialisé. Si on ne souhaite pas reprendre des études et se former seul ou par l’expérience, c’est également possible. Il ne faut néanmoins pas oublier que le métier de producteur de plantes médicinales est un métier d’agriculteur. Madame Pâquerette est avant tout une petite ferme agricole. Ainsi, cette reconversion professionnelle est destinée aux personnes prêtes à être tous les jours au jardin pour s’occuper des cultures.

Une écopreneuse accomplie

producteur de plantes médicinales, Comment devenir producteur de plantes médicinales : interview d’Aline Foubert

Si Aline avait déjà l’habitude d’être multitâche au quotidien grâce à sa formation en doctorat, elle avait besoin d’un cadre pour créer son entreprise.

La formation d’Écopreneur lui a donné les clés pour avancer sereinement étape par étape dans sa création d’entreprise engagée.

Ce parcours et en particulier le début de la formation, l’a aidée à faire le lien entre ses objectifs personnels et professionnels. C’était d’après elle une étape fondamentale afin de poser des objectifs clairs et précis dans le temps pour son installation de productrice.

Grâce à la formation, elle a pu développer une entreprise écologique, rentable et pérenne. 

Aujourd’hui, son métier de productrice de plantes médicinales s’est élargi. En effet, elle cultive ses plantes aromatiques et médicinales, les transforme pour la réalisation de ses boxs et enseigne également son savoir-faire. Elle a pour but de créer une formation pour créer son jardin médicinal des 4 saisons. Pour reprendre ses mots, Aline a la chance maintenant de faire ce qu’elle aime tous les jours de l’année.

 

Vous souhaitez en découvrir plus sur Aline visionnez son interview complète ici :

 

Vous avez envie de vous reconvertir dans un métier paysan ?

Comme Aline vous avez envie donner du sens à votre vie professionnelle et personnelle en vous reconnectant à la nature ? Vous avez un projet écologique mais vous avez besoin d’aide dans votre création d’entreprise ? Laissez vous guider à travers le programme d’accompagnement complet d’Ecopreneur !

Plus qu’un accompagnement, c’est un billet pour votre nouvelle vie aux côtés de centaines d’écopreneurs comme vous. À travers 12 modules, apprenez à poser vos objectifs et réalisez-les.

Vous hésitez à sauter le pas et vous avez des questions ? L’équipe d’Écopreneur se fera un plaisir d’y répondre à travers un webinaire sur l’écopreneuriat, participez-y !

2 Responses

  1. Kanou dit :

    Bonjour,

    Merci Aline merci à l’équipe Ecopreneur pour toutes ces précieuses informations !
    Au plaisir d’échanger,

    Bien à vous, et belle continuation,

    Fabien

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.