La bonne idée pour votre création d’entreprise

 

Transcription texte de la vidéo :

Salut les ecopreneurs, salut les entrepreneurs qui régénèrent la planète et ses habitants.

Présentation d’un Ecopreneur et de son expérience de création d’entreprise

Je suis Benjamin Broustey je suis Ecopreneur depuis maintenant plus d’une dizaine d’années. Je travaille sur plusieurs entreprises qui régénèrent la planète et ses habitants dans plusieurs domaines. Dans le domaine de la permaculture, dans le domaine de l’information, dans le domaine de l’éco-construction, la gestion des eaux, etc.

Comment trouver la bonne idée pour créer son entreprise : Un Ecopreneur au service des Ecopreneurs

Aujourd’hui je tiens à vous faire participer et à vous transmettre mon expérience dans un domaine qui est très important et je vois que sur le site ecopreneur.fr vous avez un petit onglet avec marqué « comment pouvons-nous vous aider ? » Vous pouvez laisser vos questions, nous demander ce qu’il vous intéresse. Je vois qu’il y a pas mal de gens qui se posent la question de comment trouver l’idée de la création de son entreprise régénératrice on va voir ça dans cette vidéo. Trouver son idée d’entreprise c’est une étape où il y a beaucoup de gens qui sont bloqués, ils n’ont pas d’idée ils se disent qu’est-ce que je vais faire ?

Votre création d’une entreprise qui vous ressemble

Moi je souhaite vraiment que vous montiez des entreprises qui vous éclatent, qui vous plaisent. Pourquoi ? Parce qu’au début les résultats ne vont pas être là tout de suite. Vous allez peut-être attendre un an peut-être un peu plus avant que votre idée d’entreprise, votre entreprise fonctionne vraiment bien. Si vous n’êtes pas passionné par le sujet que vous mettez en place vous allez laisser tomber au bout de six mois. Déjà on procrastine facilement, on met facilement les choses au lendemain même quand on est passionné. Alors, imaginez si le sujet de votre entreprise ne vous motive pas vraiment. Votre idée doit rejoindre votre passion c’est indispensable pour tenir durant cette traversée du désert. Après, tout va devenir exponentielle et tout fonctionnera correctement si vous faites bien ce qu’il faut. Alors, lister tout d’abord vos 10 passions privilégiées, les premières arrivent facilement après c’est un petit peu plus dur. Mettez-en 10. Vous allez lister vos 10 passions. Ensuite vous allez faire une deuxième liste à côté vous allez lister les 10 choses que vous souhaiteriez voir réparer dans ce monde. Ça c’est 2 listes différentes que vous allez faire chez vous. Des choses que vous trouvez qui ne tourne pas rond, des comportements humains que vous souhaiteriez par exemple voir évoluer comme la prise de médicaments. On peut dire tout ce qui vous passe par la tête. Vous allez ensuite poser ces deux listes les unes à côté des autres et vous voyez si dans ces 2 listes vous avez des passions qui peuvent aider à réparer le monde, à réparer les humains.

Créer son entreprise et devenir un Ecopreneur au service de la planète et ses habitants

Vous allez peut-être sortir deux ou trois activités qui peuvent coller pour devenir Ecopreneur. Les passions, ça peut être aussi les compétences que vous avez : transmettre de l’information, fabriquer des choses. Attention dans cette méthode l’idée de niche elle est prédominante ça veut dire quoi ? Ça veut dire qu’à l’instar de la nature où il y a beaucoup de nombreuses niches écologiques avec ses habitants dans chacune de ses niches vous avez aussi une niche dans laquelle vous pouvez exceller. Vous avez un talent à mettre au service de ce monde, essayer d’en tenir compte pour ses exercices c’est hyper important.

Identifier la bonne idée

Il y a une future vidéo qui viendra un peu plus tard sur comment trouver sa niche mais ce que je peux vous dire maintenant c’est que plus vous visez une niche précise : identifiée, détaillée plus vous avez de facilité pour réunir une communauté facilement. Plus vous pourrez facilement vivre de votre activité et la lancer dans un secteur où il y aura peut-être moins de monde moins d’entreprises en place et donc ça vous aidera beaucoup. Alors attention il faut déjà que la thématique soit porteuse si je puis dire.

Qualifier la bonne idée

Il y a aussi une différence entre la volonté de vouloir créer une activité de jardinage naturel qui est une thématique maintenant bien connu, et celle de créer une entreprise dans les jardins de plantes vivaces comestibles par exemple, ou les jardins thérapeutiques pour les maisons de retraite ou les hôpitaux par exemple. Vous voyez ce qui est ce concept de niche c’est qu’on va prendre un sujet et on va creuser à l’intérieur pour pouvoir trouver une démarche qui sera peut-être plus spécialisée et qui va vous permettre de faire votre métier dans un environnement moins concurrentiel.

Étudier le marché de la bonne idée

On peut prendre l’exemple de développement personnel qui est une thématique qui est hyper saturée. C’est sûr qu’on est les autres, qu’on aide son prochain mais si on se lance dans cette thématique dans l’aide et la confiance en soi c’est problématique il y a beaucoup de monde. Par contre si vos faites ça qu’à destination du troisième âge vous êtes sur une niche. J’espère que vous comprenez un petit peu ce que je veux dire. Il y a des niches multiples dans lesquelles vous allez pouvoir vous spécialiser et qui vont vous permettre de rapidement montrer votre expertise dans ce domaine et de pouvoir faire fonctionner votre entreprise régénératrice.

Qu’est-ce qui peut vous aider à voir si votre idée elle est de qualité ? Parce que même si vous choisissez une niche intéressante qu’elle rejoint vos passions et qu’elle aide à réparer le monde il faut qu’elle soit significative, suffisamment importante pour vous faire travailler. Il faut qu’elle soit aussi rémunératrice, qu’elle est des possibilités rémunératrices. Vous pouvez regarder dans la littérature s’il y a des blogs ou sur internet. S’il y a des blagues ou des livres et si l’activité que vous visez rempli vraiment une demande avérée, s’il y a une demande s’il y a un besoin. Si vous entendez de nombreuses personnes concernées par ça, se plaindre qu’il manque ça ou peut-être ça où ça serait tellement bien s’il y avait cette activité, votre activité qui existerait.

Évaluer les besoins et potentiels autour de la bonne idée : votre expertise au service des Ecopreneurs

Autre indice intéressant à regarder pour voir si votre idée est bonne si vous avez développé une expertise nécessaire dans votre passion ou un sujet qui répare le monde ou ses habitants, et que vous avez, vous savez qu’une proportion importante de la population partage cette passion et a besoin de conseils dans celle-ci. Les gens qui débutent c’est exactement ce qui se passe avec Ecopreneur je sais qu’il y a besoin de conseils dans cette thématique. Il y a des gens qui sont embêtés qui ont des problématiques auxquelles je peux répondre. Vous pouvez aussi regarder de l’autre côté de l’Atlantique par exemple aux États-Unis ou dans d’autres pays si ces thématiques existent. Il y a des gens qui ont 5 -10 ans d’avance sur nous généralement. Notamment aux USA on trouve beaucoup de pionniers dans plusieurs domaines. Vous pouvez regarder aussi s’il existe des forums, des sujets que vous souhaitez traiter. Un point important et qu’il va falloir que vous viviez de tout ça, c’est que dans la thématique que vous visez les gens qui s’intéressent à cela soit prêt à vous rémunérer pour votre savoir, pour votre savoir-faire, votre expertise ou alors les produits que vous allez leur apporter c’est donc des choses à regarder.

Observer le monde digital autour de la bonne idée

Autre point à regarder par exemple c’est si le générateur de mots-clés Google montre un trafic Internet à potentiel sur ce sujet-là. Vous allez pouvoir voir le nombre de recherches par mois sur votre idée de niche et vous pouvez voir si elle est tapée souvent sur le moteur de recherche Google. Ça c’est hyper important, en dessous de 1000 recherches par mois pour le mot-clé principal de votre activité est vigilant et peut-être que vous allez amener des plus pour votre activité pour la compléter parce que cela sera peut-être insuffisant. Si je tape « composte » par exemple sur Google dans le moteur de recherche des mots-clés, j’ai un résultat de 10 à 100 000 recherches mensuelles avec ça c’est hyper important, en dessous de 1000 recherches par mois pour le mot-clé principal de votre activité soyez vigilant et peut-être que vous allez amener des plus pour votre activité pour la compléter parce que cela sera peut-être insuffisant. Si je tape composte par exemple sur Google dans le moteur de recherche des mots-clés, j’ai un résultat de 10 à 100 000 recherches mensuelles avec une concurrence faible.

Là j’ai une activité qui est au top je sais que c’est certainement une activité qui peut fonctionner il y a une forte demande. Cet outil-là il ne fait pas tout vous pouvez avoir une excellente idée par exemple commercialiser des produits à base d’orties comme de la bière, de la soupe, des purins. Si je tape par exemple « soupe d’orties » et « purins d’orties » j’ai des résultats au-dessus de 1000 donc ça commence à devenir intéressant au niveau de mes recherches mensuelles. Mais si je tape « bière à l’ortie » je n’ai que dalle en matière de résultats pourtant c’est un potentiel qui est vraiment énorme. Simplement les gens ne connaissent pas encore, ils ne connaissent même pas du tout mais ça rejoint plutôt les recherches sur la bière bio qui sont plus importantes. Si on regarde dans ce type de secteur on a des choses qui sont intéressantes et ça nous donne des idées. D’ailleurs la bière bio c’est un secteur qui cartonne pour pas mal d’Ecopreneurs, mais qui va arriver à cette à saturation d’ici quelques années parce que beaucoup de gens se lancent.

C’est quoi la bonne idée  : créer son entreprise dans un domaine porteur

Une bonne idée de niche c’est un domaine qui régénère aussi des événements réguliers c’est très important qui draine beaucoup d’attention et qui font venir du monde. C’est aussi une thématique qui va vous permettre de réunir beaucoup de monde de podcast tout cela pour alimenter un blog, pour alimenter les réseaux sociaux.

La création d’entreprise et les réseaux sociaux

Vous savez que la méthode d’Ecopreneur que je vais vous présenter au fil de ses vidéos et dans les formations elle se base sur l’Internet. Aujourd’hui c’est le média qui va vous permettre de travailler. Il faut que vous puissiez alimenter ce média il faut qu’il y ait beaucoup de choses à dire. Par exemple la possibilité de faire au moins un article par semaine pendant au moins 5 ans cela serait bien. Enfin, c’est un domaine aussi dans lequel vous souhaitez vous lancer ou vous pourrez par exemple interviewer des experts, les praticiens, etc. Parce que vous contenez vont aussi pouvoir être créé durant ses interviews par le biais de questions. Au début c’est un peu compliqué on va y aller doucement, intéresser les experts ce n’est pas toujours facile quand on commence mais ça peut aller très vite notamment si vous avez des thématiques qui intéressent beaucoup de gens. Si votre idée réunit une bonne partie de ces critères vous avez sûrement une idée qui tient la route.

Croire en sa bonne idée et sa création d’entreprise

La foi va aussi entrer en jeu dans la mentalité de l’Ecopreneur car vous être vous êtes peut-être un visionnaire vous avez une idée novatrice qui n’existe pas encore et donc vous êtes sûr qu’elle peut fonctionner dans ce cas vous ne pouvez compter que sur le fait de tester cette idée. Avec des outils que je vais vous montrer vous proposer à l’avenir avec Ecopreneur pour voir et connaître la viabilité de celle-ci.

Tester plusieurs activités

Vous avez par exemple la possibilité de tester plusieurs activités par la création de plusieurs blogs et de voir l’intérêt des gens sur votre idée, sur vos idées et de sélectionner celles qui fonctionneraient le mieux. Alors attention, même si vous avez une idée qui déchire et qui donne tous ces bons signaux vous n’êtes pas sûre de réussir pour autant à 100 % retenez ça. L’idée c’est 10 % de la réussite de votre entreprise. L’application de cette idée c’est 90 % de la réussite ça veut dire qu’il y a plein de gens qui ont des super idées tout le temps. Mais il y en a très peu qui les mettent en application et encore moins qui ont la stature pour développer une entreprise qui va fonctionner sur cette idée pendant des années. N’ayez pas peur que votre idée existe déjà et même bien au contraire cela veut dire qu’il y a un potentiel dans ce domaine c’est hyper important. On n’est pas obligé d’inventer la route tous les jours.

Enfin, n’oubliez pas quelque chose qui est très important.

Étudier la reprise d’une entreprise. N’ayez pas obligatoirement besoin d’avoir une idée vous pouvez très bien aussi reprendre une entreprise qui est existante dans un secteur où vous allez pouvoir par exemple mettre un petit peu plus d’éthique à l’intérieur plus d’attention à l’environnement, plus d’attention à l’humain, mieux la gérer, etc. Il y a vraiment des tonnes d’opportunités dans ce domaine-là et on peut vraiment imaginer par exemple des garages éthiques, des garages écolos, des entreprises d’électricité bio compatible, des salons de coiffure énergétique j’ai déjà essayé ça même si aujourd’hui cela ne se voit pas beaucoup. Des boucheries qui favorisent des gens qui travaillent dans le bien-être animal que sais-je.

Il y a plein de possibilités.

Les liens utiles pour vos recherches de la bonne idée. Je vous mettrai le lien de l’outil Google pour rechercher les occurrences les mots-clés qui sont tapés les plus régulièrement dans les thématiques que vous recherchez dans la description de la vidéo ci-dessous. N’oubliez pas vous êtes toujours libre de télécharger mon livre si vous ne l’avez pas encore fait « Régénérer la planète et ses habitants tout en vous créant un job. Devenez Ecopreneur ». Vous retrouverez ça sur la page d’accueil du site ecopreneur.fr

On se retrouve pour une prochaine vidéo j’espère que celle-ci vous aura aidé à avancer dans votre recherche d’idées d’entreprise. Salut les Ecopreneurs à bientôt.

 

4 Responses

  1. Maya dit :

    Très bonne vidéo, pour le ton, la simplicité, la pédagogie et les suggestions multiples.

  2. Sonia dit :

    merci beaucoup, j’ai bien aimé la clarté du message.

  3. magali coavoux dit :

    Hello

    Très bien merci beaucoup. Je n’ai pas trouvé le lien vers google pour connaitre la popularité d’un mot. C’est du Google Ads? Merci 🙂 Magali

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.