Tourisme Vert | Des exemples profitables

Tourisme Vert, Tourisme Vert | Des exemples profitables

 

 

Il y a une réelle prise de conscience sur les impacts environnementaux que les voyages et les activités touristiques ont sur la planète. C’est la raison pour laquelle le tourisme vert ne cesse d’intéresser de plus en plus de voyageurs. Cependant en France, l’offre n’arrive pas à se développer assez rapidement pour répondre à la demande. C’est ce qui fait de l’écotourisme une niche écologique intéressante ! Voici des exemples d’éco-entreprises profitables et respectueuses des écosystèmes.

 

 

Tourisme Vert, Tourisme Vert | Des exemples profitables

 

Vert, durable, éthique | Savoir reconnaître les différents types de tourisme

 

Quand on parle d’entreprises écotouristiques, il n’est pas toujours évident de s’y retrouver parmi les différentes offres. En effet, plusieurs branches se sont développées avec les années. Tout de suite, je vous fais faire un tour d’horizon pour y voir plus clair.

Commençons par le tourisme durable qui englobe l’ensemble des offres du tourisme alternatif. Il prend en compte les impacts du secteur du voyage au niveau économique, social et environnemental. Il existe principalement 5 branches qui appartiennent toutes au tourisme durable

Le tourisme vert ou l’écotourisme

Ce secteur est principalement orienté vers les activités en nature. Il invite à découvrir des écosystèmes autant que des agrosystèmes. Cette forme de tourisme est très attachée aux valeurs environnementales et à la bonne gestion des ressources naturelles. C’est d’ailleurs avec son émergence que s’est développé l’écovolontariat qui permet de vivre des expériences écocitoyennes à travers le voyage.

💡 Pensez-y ! L’écotourisme peut se développer aussi en ville pour explorer l’écologie urbaine avec des écobalades, des visites d’espaces verts écologiques, des projets de revégétalisation, etc.

Le tourisme responsable ou éthique

Le tourisme responsable repose principalement sur les valeurs du développement durable : le développement de l’économie locale, la préservation de l’environnement et le développement social. Il favorise les activités autour de la rencontre des populations pour mieux comprendre la culture des lieux visités.

Le tourisme équitable

Issue des valeurs du commerce équitable, cette forme de tourisme met l’emphase sur l’éthique des échanges commerciaux. L’organisateur des séjours de tourisme équitable veille à réduire au maximum les intermédiaires. Il fait affaire avec des petites et moyennes entreprises qui appartiennent aux communautés locales. Une part des revenus est reversée à des fonds de solidarité pour les communautés.

Le tourisme solidaire

Ce secteur développe des projets à travers le monde entre les associations, les coopératives agricoles, les ONG et les regroupements de villageois. Le tourisme solidaire ne peut pas être développé par une entreprise privée seule. Des accords doivent être élaborés entre les différents acteurs des projets de solidarité.

Le tourisme social

L’objectif principal est de mettre en place des structures qui offrent, au plus grand nombre de personnes, la chance de partir en vacances. Le tourisme social relève davantage du milieu associatif dont les acteurs sont principalement soutenus par l’Union Nationale des associations de tourisme.

Parce que le tourisme vert s’investit dans la protection de l’environnement, c’est un secteur porteur pour les écopreneurs et écopreneuses ! Je vous présente maintenant quelques projets novateurs très inspirants 😉.

 

Exemples de projets profitables en tourisme vert

 

Gagner sa vie avec une entreprise écologique rentable, c’est tout à fait possible. Il existe de nombreux exemples en France. Ici je vais vous parler d’entreprises à taille humaine, qui se sont bâties sur des idées innovantes et respectueuses des écosystèmes.

Évidemment, tous ces projets s’adressent en premier lieu aux amoureux de la nature.

Les randonnées en mode slow travel

Les randos ou treks en mode slow travel sont des aventures qui se déroulent à pied et en groupes restreints. L’objectif visé est de prendre le temps d’apprécier et de comprendre la vie des lieux visités. C’est une excellente façon de traverser des parcs naturels par exemple. Souvent, des guides spécialisés accompagnent les excursions. Ils apportent leurs points de vue selon leur orientation environnementale, artistique ou scientifique.

💡 Le slow travel s’adapte aussi à la découverte de la ville ou de la campagne, avec un vélo, un kayak, etc. 

Pour leurs vacances, de nombreuses personnes recherchent des expériences enrichissantes à partager avec des personnes authentiques ! C’est le genre d’excursion qui laisse réellement du temps à la réflexion. Si vous connaissez bien un site en particulier, ce modèle d’affaires est une vraie opportunité. Allez jeter un œil du côté de l’agence Chamina Voyage qui propose ce type d’expédition dans plusieurs régions françaises.

 

Tourisme Vert, Tourisme Vert | Des exemples profitables

 

Les voyages photo

Dans la lignée des voyages contemplatifs, il existe des agences qui proposent des excursions pour les passionnés de photo. Les séjours sont organisés dans des espaces naturels et des parcs nationaux pour photographier la faune et la flore sauvages.

Slava Fauna est une agence de voyages qui est un exemple parfait ! Son équipe est constituée de guides, tous passionnés d’écologie et de photographie.

Les excursions sur-mesure à vélo

Des guides et des aventuriers proposent de monter des circuits touristiques sur-mesure à vélo. Ils se basent sur les envies et les aptitudes physiques de chacun. Et leurs itinéraires permettent de découvrir des pépites méconnues hors des sentiers battus.

Amélie de chez La Marmotte qui Trotte propose d’organiser des excursions vélo, kayak, rando, etc. au gré des désirs de chaque voyageur. Et pour en savoir plus sur l’entrepreneuriat responsable, je vous parle dans cette vidéo des 5 qualités de l’écopreneur.

Les randonnées et balades accompagnées d’animaux

C’est bien connu, le contact avec nos amis les animaux a le pouvoir d’améliorer notre bien-être. Les sorties accompagnées d’un âne ou de chiens de traîneau s’adaptent à un large public (familles, personnes à mobilité réduite, camps de vacances, etc.) et s’organisent durant les 4 saisons.

Les huskys de Baptiste, de Musher Experience, sont les premiers à apprécier ces excursions qui leur donnent l’occasion de gambader toute l’année. Quand les traîneaux sont rangés au printemps, les chiens s’attellent à un kart ou encore une trottinette !

Et si vous allez faire un tour du côté des Ânes de la Rêverie, vous aurez l’occasion de découvrir l’élevage d’une famille charentaise.

Les hébergements insolites en plein cœur de la nature

Les possibilités d’hébergement ne manquent pas de créativité. Il est possible de dormir en roulotte, dans les arbres, en écolodges, à la ferme, etc. Et ces modèles d’accueil peuvent fonctionner pendant les 4 saisons de l’année.

Aux Jardins de la Meyne, Thierry Blancheton a réussi à bâtir son projet autour de sa passion. Thierry est un cuisinier végétalien passionné et tous ses plats sont mitonnés avec des produits biologiques. C’est dans son gîte provençal, qu’il accueille les voyageurs le temps de poser leurs valises et déguster de bons petits plats.

Thierry fait partie des écopreneurs qui ont osé changer de vie et se lancer dans l’entrepreneuriat responsable. Il a suivi notre formation qui donne toutes les ressources pour avancer et concrétiser des projets professionnels durables.

Il y a d’autres exemples d’activités dans la nature qui font leur arrivée, comme les retraites (centrées autour du bien-être), le fatbike ou encore le VTT à assistance électrique. Les nouvelles pistes d’écoprenariat n’attendent que vous pour être explorées !

 

Tourisme Vert, Tourisme Vert | Des exemples profitables

 

La niche de l’écotourisme reste à développer en France

 

Depuis le début des années 2000, le tourisme est devenu le 1er secteur d’activité de service en Europe. Les Européens aiment voyager sur leur territoire et les Français ne font pas exception. Pour plus de la moitié d’entre eux, la destination préférée des vacances reste la France.

En ce qui concerne le secteur du tourisme durable, il se développe 2 à 3 fois plus vite que l’industrie du tourisme dans son ensemble (d’après le magazine Geo). De 1990 à 2019, sa croissance annuelle est située entre 20 % et 34 %, à travers le monde. 

Pourtant, selon l’opinion des Français, l’offre de service du tourisme vert n’arrive pas à répondre à la demande. Ils trouvent difficile de dénicher les ressources pour organiser ce type de séjour. Et les agences de voyages qui offrent ces forfaits, proposent principalement des destinations en dehors de la métropole. Les opportunités d’accroître l’offre sont donc nombreuses.

Créer de nouvelles entreprises touristiques répond à une demande bien réelle. C’est une occasion d’entreprendre un projet qui vous ressemble vraiment.

Pour être sûr de cadrer avec les attentes des voyageurs, il est important de cerner les objectifs éthiques de ce marché.

 

Bien comprendre les objectifs de l’écotourisme

 

Le tourisme vert propose une manière de voyager respectueuse de l’environnement et des populations. Les objectifs sont simples : un contact proche de la nature, des habitants et de leur culture. Le bon tempo, c’est de prendre le temps d’apprécier pleinement les paysages et d’explorer ! Totalement à l’inverse des courses contre la montre pour visiter un maximum de lieux en un minimum de temps.

Évidemment, dans une perspective durable, accroître sans cesse le nombre de visiteurs pour augmenter la rentabilité des activités, n’est pas compatible.

La bonne nouvelle, c’est que cela n’empêche absolument pas d’agrandir une entreprise. Pas encore convaincu ? Voici des orientations possibles pour un développement éthique :

Conserver plus longtemps les voyageurs sur le site touristique

Plutôt que de favoriser les visites flash de touristes, le tourisme responsable favorise des séjours sur la durée. On vise à améliorer la qualité de l’accueil et diversifier les offres de services. Ainsi, les visiteurs participent à la vitalité économique du site grâce à leurs dépenses de vacances. Cela à pour effets d’améliorer le bien-être des populations locales et de minimiser l’impact sur l’environnement.

Développer le tourisme hors saison

Pour réduire la concentration de visiteurs sur les lieux touristiques, il est intéressant de développer les activités hors saison. On a déjà parlé de l’idée du cani-kart qui offre une autre façon de découvrir les excursions avec des chiens de traîneau.

L’autre avantage de favoriser les visites sur plusieurs saisons de l’année, c’est que les bâtiments d’accueil n’ont pas besoin d’être agrandis. À mesure qu’une activité gagne en popularité, on étale le service sur l’année. Évidemment, tout cela demande de l’engagement, un bon esprit d’entrepreneur et de la créativité.

Il y a définitivement encore beaucoup de place pour la création d’entreprise dans les différents secteurs du tourisme durable ! Si vous souhaitez entreprendre dans l’écotourisme, il est toujours bon d’aller voir par soi-même ce qui se fait de nouveau. Je vous invite à aller visiter le site de la Ferme de la Goursaline qui est un projet porté par un couple d’écopreneurs ! Vous trouverez facilement d’autres exemples de projets qui ont vu le jour sur notre page Facebook.

 

4 Responses

  1. Fabrice Farchi dit :

    Article très intéressant et surtout très inspirant !!!
    Ça donne des envies et des idées
    Merci

  2. Alain Augier dit :

    Bonjour à tous et mes meilleurs voeux pour cette année 2021 je m appelle Alain augier et je suis porteur d un projet écotourisme, je travail dessus depuis à peu près un an. Je suivait un petit peu vos mails mais je pensais me faire accompagner par une fondation près de chez moi, un peu déçu je revient vers vous pour pouvoir en discuter. Merci .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.